Comprendre la Grotte

Hydrologie


Introduction

C'est au Gouffre de Belvaux que la Lesse s'enfonce dans le sol calcaire du Massif de Boine, par un vertigineux siphon de 45 m de profondeur. Il y a plus de 500.000 ans que la rivière a choisi ce chemin souterrain, abandonnant la vallée qu'elle empruntait.

Histoire

C'est ici que débute l'histoire des grottes : les fissurations naturelles de la roche ont subi deux "attaques" : celle de la rivière, c'est l'action mécanique, et celle des eaux de pluie, rendues acides lors de leur passage dans l'humus, c'est l'action chimique. Ces deux actions ont agrandi, élargi les fissures et la rivière s'est enfoncée de plus en plus profondément dans la colline. Sur la paroi quasi verticale surplombant le porche, on peut distinguer des stries horizontales, marques laissées par les crues annuelles.

La Lesse

Comparaison du gouffre en été et en période de crues

Ici, le niveau de la Lesse peut avoir une amplitude de plus de 11,5 m par rapport au fond du lit de la rivière. Dès que le débit de la Lesse dépasse 28.000 l à la seconde, le gouffre ne pouvant absorber plus d'eau, la rivière réoccupe son ancien méandre et contourne à nouveau la colline de Boine. Le parcours souterrain de la Lesse est de 1,8 km. Le mélange de colorants à l'eau de la rivière a permis de calculer le temps mis par celle-ci depuis le gouffre jusqu'à sa sortie au trou de Han : de 20 à 3 heures, selon son débit. Cette circulation souterraine est à l'origine d'environ 14 km de salles et galeries constituant le réseau des Grottes de Han.