Presse

J-L FONCK inspiré par la Grotte de Han

 

Jean-Luc FONCK et ses fameuses Histoires à délire debout s'est aventuré dans la Grotte de Han et en est ressorti avec un roman !

Ce samedi 10 septembre, venez rencontrer notre cher artiste à l'humour décalé. Il se fera un plaisir de vous présenter son livre!

Rendez-vous à 15h sur la terrasse de la Brasserie Le Pavillon, à la sortie de la Grotte.

Roman de J-L FONCK : Les hommes préfèrent les grottes"

Le livre : "Les hommes préfèrent les grottes"

Des rumeurs courent sur les Grottes de Han. On dit qu’il s’y passe des choses bizarres. Pour en avoir le cœur net, le gouvernement fait appel à un agent secret. Celui-ci entame donc sa quête sans se douter des rencontres hautes en couleur que les grottes lui réservent. Il y a évidemment des stalagmites et leurs copines les stalactites, mais aussi des truites sportives, un roi écrevisse, une femme dont on ne voit jamais le profil sans oublier ce mystérieux homme au chapeau vert. Avec Les hommes préfèrent Les Grottes, Jean-Luc Fonck nous offre une nouvelle fois une histoire étrangement drôle dont lui seul a le secret.

L'auteur

Artiste multiforme, Jean-Luc Fonck adore rire et faire rire avec son humour décalé, en parlant, en chantant, en écrivant. Il pratique cet art de la dérision et de l’absurde depuis plus de 37 ans, en tant qu’auteur-compositeur-interprète au sein du groupe Sttellla, d’abord, mais aussi dans les histoires délirantes qu’il publie avec succès, notamment Rêvéveillez-moi, Rêvéveillez-moi encore, Dream, Dream… et Arrête arrête tu Maitrank ! aux Éditions Luc Pire.

Les romans de gare présentent la collection Kill and read, des polars rédigés par des auteurs belges, dont les intrigues ont pour cadre des villes sites ou lieux-dits de Belgique... Bref des endroits bien de chez nous. Déjà 13 titres… Meurtre à Waterloo, de Jean-Baptiste Baronian, Les dépeceurs de Spa, de Marc Hermant, Braine Blues, d’Isabelle Bary, Crime à Louvain-laNeuve, d’Anouschka Sikorsky, Le martyr de l’Étoile, d’Évelyne Guzy, Au coin de la rue des Amours, de Xavier Deutsch, Sous les ruines de Villers, de Véronique Biefnot, Le mystère Curtius, de Luc Baba, Arrête, arrête, tu Maitrank !, de Jean-Luc Fonck, La francisque de Tournai, de Jacques Mercier, Le gardien d’Ansembourg, d’Agnès Dumont, La Dyle noire, de Xavier Deutsch, Le Trésor d’Hugo Doigny, d’Eva Kavian